Appelez-nous

Voyager au Canada : l'AVE bientôt en vigueur

Au même titre que l'ESTA pour les Etats-Unis, une autorisation de voyage sera demandée pour entrer au Canada d'ici quelques mois.
      
 
L'AVE entrera bientôt en vigueur et sera obligatoire pour les ressortissants de plusieurs pays pour pouvoir poser un pied au Canada. Ce dispositif qui devait être rendu obligatoire au 15 mars 2016 a finalement été repoussé de six mois pour permettre aux voyageurs de s'habituer et de prendre connaissance de son fonctionnement.
 

Qu'est-ce que l'AVE ?

L'AVE ou Autorisation de Voyage Electronique est l'équivalent de l'ESTA mise en place aux Etats-Unis. Cette mesure s'appliquera aux voyageurs originaires de pays exemptés de visa. La France fait partie de la quarantaine de pays concernés. L'AVE est demandée uniquement aux voyageurs arrivant par avion, les voies terrestres et maritimes ne sont pas concernées par cette procédure.
 
Il est très simple de réaliser son Autorisation de Voyage Electronique. Son obtention s'effectue en ligne, sur le site internet dédié mis en place par le gouvernement canadien. Tout voyageur demandant cette autorisation devra remplir un formulaire afin de communiquer ses coordonnées, numéros de passeport et autres informations. Un formulaire correspond à un individu, en d'autres termes pour une famille il faudra réaliser une demande d'autorisation par personne. L'AVE est peu onéreuse, sa réalisation coûte 7$ CAN. Le document est ensuite valide durant 5 ans ou jusqu'à la date de validité du passeport si celle-ci est inférieure.
Le délai de réponse est très rapide. Si la demande est correctement remplie, une réponse positive est envoyée dans les 15 ou 20 minutes suivant sa réalisation. Il n'est pas nécessaire de l'imprimer, l'AVE est directement liée à au passeport. 
 

Bon à savoir 

Cette nouvelle procédure a entrainé la création de certains sites qui ne sont pas homologués par le Canada. Il est important d'être prudent et de vérifier que le site internet est bien celui mis à disposition par l'administration canadienne afin de protéger ses informations personnelles et d'éviter d'être victime d'une arnaque.
Notons également qu'il est indispensable de disposer d'un passeport dont la date de validité est supérieure aux 6 mois suivants la date de retour prévue.  
 
Source : Canada.ca