Appelez-nous

Taux de chômage en baisse : une bonne nouvelle pour l’immobilier aux Etats-Unis

L'économie américaine compte 178 000 emplois supplémentaires pour le mois de novembre 2016 et le taux de chômage a encore chuté, pour s’établir à 4,6 %, niveau qui n’avait plus été atteint depuis août 2007. Ces chiffres du Bureau of Labor Statistics s’avèrent une bonne nouvelle pour l’ensemble des secteurs, notamment l’immobilier aux Etats-Unis qui voit son dynamisme renforcé.

 

 

Des perspectives optimistes pour l’économie américaine

Les données publiées vendredi 2 décembre ont montré une forte baisse du taux de chômage, en partie lié à la création de nouveaux emplois mais aussi, en raison du départ en retraite d’un certain nombre de personnes quittant de fait la population active.

Un chiffre statistique plus large du taux chômage, appelé« taux U-6 », comprenant ceux qui ont abandonné la recherche de travail et les travailleurs à temps partiel souhaitant occuper un emploi à plein-temps, est tombé quant à lui à 9,3 %, son niveau le plus faible depuis avril 2008.

Même si ces chiffres restent encore élevés par rapport aux niveaux moyens des années 2000, l’optimisme est de retour dans l’économie américaine et au sein de la population.

 

La construction et l’immobilier aux Etats-Unis stimulés par l’emploi

En novembre, les secteurs de la construction, des services professionnels et commerciaux et, des soins de santé figuraient parmi les secteurs les plus performants de l'économie, alors que les emplois dans l'industrie manufacturière ont diminué par rapport au mois précédent. "Ce que nous commençons à apercevoir maintenant, c'est un nouveau sentiment d'optimisme", a déclaré au Washington Post le porte-parole du futur Président Donald Trump, Jason Miller. "Cette administration entrante sera celle qui va se battre pour conserver les emplois américains avant même de prendre officiellement la Présidence."

Donald Trump a en effet promis de conjuguer tous les efforts pour reconstruire l'infrastructure américaine. S’il parvient à le mettre en œuvre, son plan contribuerait à créer davantage d'emplois et stimulerait les dépenses ainsi que la confiance des consommateurs.

 

Source article : The Washington Post

 

En savoir plus