Appelez-nous

Les risques limités d'un investissement immobilier aux USA

Disposer de toutes les variables et adopter les bonnes pratiques lors d'un investissement immobilier aux Etats-Unis permettent de maitriser les risques de celui-ci.

L'anticipation des risques contribue fortement à la rentabilité et à la réussite d'un investissement. Dans le cadre d'un investissement immobilier aux Etats-Unis,  trois risques potentiels peuvent être identifiés.

Tout d'abord, nous pouvons évoquer le risque naturel. En effet, certaines régions des Etats-Unis sont particulièrement connues pour être victimes de rudes intempéries lors de pic de chaleur ou inversement lors de grand froid. Par exemple, la Californie a connu de forts feux de sécheresse cette année ou encore le Texas et les Grandes Plaines ont été confrontés à d'importantes tornades. Disposer des informations nécessaires sur la région et ses conditions météorologiques avant d'investir se révèle donc indispensable.


La seconde variable à ne pas négliger lors de l'acquisition d'une propriété est le risque immobilier. Celui-ci concerne deux points: la vacance locative et les travaux de maintenance. D'une part, il est nécessaire d'investir au cœur d'une région dynamique afin de profiter d'une demande locative en constante évolution. Deuxièmement, il est aussi préférable de favoriser un bien en bon état lors de l'achat et de disposer de garanties suffisantes quant à la qualité de celui-ci. Ainsi, ces deux risques sont limités. Toutefois, il est tout de même judicieux de provisionner des frais de maintenance annuels ainsi qu'une provision pour vacance.


Notons que ces deux premières variables ne concernent pas seulement l'investissement aux Etats-Unis. En effet, que celui-ci soit réalisé aux USA ou dans tout pays du monde entier, l'acheteur sera également confronté aux menaces naturelles et au risque immobilier.


Enfin, si l'origine des fonds est l'Euro, le risque de taux de change est aussi à prendre en compte. L'investisseur fera face à une fluctuation du taux de change. Néanmoins, étant donné la situation économique européenne, investir aux Etats-Unis et disposer ainsi d'une partie de son patrimoine en dollar semble pertinente.


Des risques limités grâce à un investissement via un intermédiaire 


Faire appel à un intermédiaire lors de l'achat d'un bien permet de bénéficier des conseils d'un spécialiste de l'immobilier aux Etats-Unis.
En effet, les zones proposées par un intermédiaire tel que My US Investment sont sélectionnées à partir de critères précis : la croissance de la zone, sa démographie ou encore son climat. Il en est de même pour le gestionnaire locatif qui est, lui aussi, sélectionné pour la qualité de son suivi. Ainsi, cela favorise un taux d'occupation important et diminue les difficultés liées aux aléas naturels. Concernant la sélection du bien immobilier, le processus est le même. Celui-ci est basé une nouvelle fois sur la recherche de la qualité en proposant par exemple des biens entièrement rénovés.


De plus, un intermédiaire tel que My US Investment propose un accompagnement personnalisé. En cas d'imprévues, l'investisseur est soutenu et dispose des meilleures techniques pour les solutionner. Dans ce contexte,  bien qu'il ne soit pas possible de les rendre inexistants, le risque naturel et le risque immobilier sont tout de même largement limités