Appelez-nous

Quatre bonnes raisons d'investir au Canada

Fiscalité, taux de change, rentabilité et accès au financement sont autant d'atouts propices à la réussite d'un investissement.

L'investissement immobilier au Canada présente de nombreux avantages. La beauté du paysage et la qualité de vie ne sont pas les seuls points forts du Canada. Un petit zoom sur ses principaux atouts en termes d'immobilier s'impose. Pourquoi investir dans ce pays s'avère être si intéressant ? 
 

Une fiscalité avantageuse 

On retrouve certaines similitudes en termes de fiscalité avec un investissement immobilier réalisé aux USA. En effet, la convention fiscale franco-canadienne du 2 mai 1975 permet, au même titre que la convention fiscale franco-américaine, d'éviter la double imposition. L'investisseur bénéficie d'un crédit d'impôt égal à l'impôt français. Il est également exonéré de prélèvements sociaux (15,5% net après impôts) sur ses revenus étrangers. Ainsi, les charges fiscales étant moins importantes, le rendement d'un investissement immobilier au Canada est bien plus attractif. De plus, d'autres avantages viennent se greffer à ces éléments. L'investisseur peut par exemple profiter d'un amortissement dégressif du prix d'achat de 4% par an. 

Un taux de change favorable 

Les chiffres suffisent à démontrer l'opportunité sur le marché immobilier canadien. La faiblesse du dollar canadien face à l'euro permet à l'investisseur d'envisager un pouvoir d'achat supérieur. Notons que le taux de change est à son plus bas niveau depuis 5 ans, il a même atteint 1€ = 1 ,59$ en janvier. Le dollar canadien a perdu environ 15% de sa valeur face à l'euro sur la période. Au-delà de cette notion, c'est également l'opportunité de se placer sur une autre monnaie et de réaliser une stratégie de diversification intéressante. 



Profiter d'un effet de levier  

Souvent soucieux de bénéficier d'un effet de levier, les investisseurs souhaitent réaliser un emprunt lors d'une l'acquisition immobilière. Recourir à un crédit immobilier pour réaliser son investissement immobilier au Canada pour un résident fiscal français est possible. 

Un investisseur pourra bénéficier des mêmes conditions d'emprunt que les canadiens. L'apport demandé s'élève entre 35% et 40% du montant du bien. Concernant les taux d'emprunt, ils se situent début 2016 autour de 3%. Les intérêts d'enprunt sont déductibles et l'amortissement se fait sur 25 ans.
 


Un couple rendement / plus-value intéressant 

Toutes les villes du Canada ne sont pas reconnues pour leur potentiel en terme d'immobilier. Toronto ou Vancouver présentent par exemple des prix assez élevés et sont même surcotées. Toutefois, des métropoles comme Québec et Montréal connaissent un véritable boom immobilier. Les ventes de logements et les mises en chantier sont constamment revues à la hausse. Quant à la demande locative, facteur non négligeable pour le rendement, elle est forte et s'intensifie toujours davantage. Dans ce contexte, le couple rendement / plus-value s'avère être très attractif. 

Enfin, les quatre éléments cités ci-dessus ne sont pas les seuls avantages dont bénéficient les investisseurs. Le marché canadien est également très sécurisant. Son économie solide, son faible taux de chômage et sa croissance régulière sont des éléments propices à la réalisation d'un investissement sur du long terme. 

EXEMPLES DE BIENS AU CANADA



Appartement en plein centre ville !

212 194 €
$ 310,816 CAD

Voir le bien

 



Appartement haut de gamme à Québec

135 857 € 
 $ 199 000 CAD

Voir le bien