Appelez-nous

Pas de bulle en perspective dans l'immobilier aux USA

La hausse rapide des prix de l'immobilier aux USA inquiète certains professionnels du milieu qui craignent une potentielle bulle immobilière si une nouvelle crise financière survient. Néanmoins cette possibilité serait pour l'heure à exclure.

 

Un retour très peu probable

Warren Buffet, CEO de la Bershire Hathaway, estime que les probabilités de de voir le prix de l'immobilier s'effondrer de nouveau sont extrêmement faibles. « Je n'image aucunement une bulle immobilière nationale survenir à l'heure actuelle aux USA » déclarait Warren Buffet au magazine Fortune. Bien que les prix de l'immobilier aux USA continuent de grimper à travers tout le pays, cette augmentation se fait très progressivement comme en témoigne le rapport US House Price Index (HPI) publié par le Federal Housing Finance Agency. Les données de l'étude évoquent une hausse mensuelle globale de 0,4% entre janvier et février 2016 et un bon de 5,6% entre février 2015 et février 2016. L'indice Case-Shiller a quant à lui montré qu'en novembre 2015 les prix de l'immobilier aux USA n'avaient pas cessé de croitre durant 43 mois consécutifs. Selon le rapport HPI le prix des biens auraient augmenté sur une base annuelle de 5,3% en Novembre 2015.  Et cette tendance observée fin 2015 se confirme en 2016 puisqu'en mars 2016 une hausse annuelle de 5,3% était enregistrée.


 

L'immobilier aux USA, un marché sein

« Les prix continuent leur ascension aidée par les taux des prêts hypothécaires particulièrement bas, l'amenuisement des listings de biens et l'amélioration de l'emploi. » confirmait David M. Blitzer, directeur du Index Committee du S&P Dow Jones Indices.
Si le sujet d'une bulle immobilière est évoqué depuis quelque temps et revient régulièrement par vagues, cette possibilité est pour l'heure écartée par la plupart des analystes. « Sans une vision à chaque instant de chaque marchés US il vrai qu'il est difficile de prévenir la survenue d'une bulle, néanmoins il est très clair aujourd'hui que les conditions qui ont menées à la dernière bulle nationale ne sont pas réunies» affirmait Svenja Gudell économiste en chef de Zillow.
Vous l'aurez compris, si vous désirez investir aux USA dans l'immobilier, le timing est bien choisi.  Si la croissance des valeurs immobilières continue sur cette lancée, acheter une maison aux USA est la promesse d'un retour sur investissement rapide.




Source : www.dsnews.com
 

En savoir plus