Appelez-nous

Immobilier aux Etats-Unis : Atlanta et Memphis dans le top 10 des villes les plus attractives

D'après le magazine Realtor, Atlanta et Memphis font parties des villes les plus attractives où investir dans l'immobilier en 2016

Le magazine Realtor a dévoilé son top des villes les plus dynamiques en matière d'immobilier pour l'année 2016. L'économiste J.Smoke et son équipe ont réalisé ces prévisions en liant les tendances passées et les variations saisonnières du marché immobilier avec les données économiques des 100 plus importantes villes du pays. Par exemple, des statistiques telles que le taux de chômage, le niveau de formation des ménages ou encore l'évolution du nombre d'habitants sont utilisées afin de définir la demande sur le marché.


Les résultats de cette étude mettent en avant les 10 marchés présentant des prévisions de croissance supérieures ou égales aux moyennes nationales.


Où investir dans l'immobilier américain en 2016 ?


Le classement publié cette année se différencie de celui de l'an passé. San Francisco, Denver ou encore Dallas surprennent par leur sortie du top 10. En revanche, malgré la perte de sa 1ere place, Atlanta maintient pour la deuxième année consécutive sa présence dans le classement. Cette métropole en développement attire toujours plus de ménages américains et les prix immobiliers encore très abordables redynamisent le marché.
En ce qui concerne les nouveaux arrivants, Memphis s'ajoute à la liste des villes attractives pour l'immobilier. Rappelons que la plus grande ville du Tennessee accueille les sièges sociaux de grands groupes internationaux et bénéficie, entre autres, d'un important réseau de transport.


De manière générale, dans le cadre d'un investissement immobilier aux Etats-Unis, il est judicieux de privilégier des zones en développement avec une activité économique croissante. C'est en se basant sur ce type de critères ainsi que sur les perspectives de plus-value ou encore l'évolution de la demande locative que des cabinets de conseils tel que My US Investment sélectionnent leur zones d'investissement. 

Source : Realtor