Appelez-nous

Miami, un marché immobilier de premier ordre sur bien des plans

L’immobilier de Miami constitue le 4ème marché américain le plus important en termes de valeur immobilière selon le nouveau rapport de Zillow. Miami est aussi l’un des marchés sur lesquels le ration locataire - propriétaire est le plus élevé, et connaît par ailleurs un renouveau immobilier sans précédent.

 

 

L’immobilier de Miami, près de 865 milliards de dollars

Pris dans son ensemble l’immobilier des Etats-Unis, (à savoir tous les biens qui existent aujourd’hui sur le sol US), pèse environ 31,8 billions de dollars soit 1,5 fois le PIB des Etats-Unis et près de trois fois celui de la Chine.

Devancé par les seuls  marchés de Los Angeles  (valeur totale de 2,7 billions de dollars), celui de New York ($2,6 billions) et par celui de Washington, l’immobilier de Miami arrive en 4ème place avec une valeur cumulée atteignant les 864,2 milliards de dollars, pour une croissance annuelle enregistrée début 2018 de 4,7%.  Néanmoins cette croissance est quelque peu en deçà de la prise de valeur annuelle globale que connait le marché immobilier américain qui a atteint les 6,5% (soit près de 2 billions de dollars). Cette croissance est par ailleurs la plus haute jamais enregistrée depuis 2013. Le regain de valeur de l’immobilier américain qui s’opère actuellement promet également des chiffres élevés pour la fin 2018 et le début 2019. 

Parmi les 35 plus grandes villes des Etats-Unis, c’est la ville de Columbus en Ohio qui a enregistré le plus grand gain cette année avec +15% par rapport à l’an passé.

 

68% de locataires dans l’immobilier de Miami

Immobilier MiamiAu registre du ratio locataire - propriétaire le marché immobilier de Miami se positionne dans le trio de tête comme le soulignent le Miami Herald et Curbed se basant sur une étude du site RentCafe.

Avec un ratio de 68% de locataires pour 32% de propriétaires, le marché immobilier de Miami se positionne juste derrière Newark (70,4% de locataires pour 29,6% de propriétaires) et Jersey City (74,3% de locataires pour 25,7% de propriétaires) toutes deux dans le New de Jersey. Miami n’est évidemment pas la seule grande métropole dans cette situation et l’étude menée par RentCafe montre qu’en réalité la plupart des grandes villes américaines voient le nombre de locataires augmenter beaucoup plus vite que celui des propriétaires.

 

Un nouveau projet de remodernisation à Miami

Après le boum de Wynwood, cet ancien quartier industriel réaménagé en l’un des quartiers les plus vivants de Miami et son extension actuelle, Brickell et son City Centre ou encore le projet de transformation de Downtown en un quartier plus accessible aux piétons, c’est désormais Little Haiti qui est dans la ligne de mire de la municipalité. Au programme ? Un nouveau projet dénommé «Innovation District » par son promoteur Magic City qui devrait profondément modifier le visage de l’actuel Little Haiti. Ce projet d’1 milliard de dollars prévoit, sur une durée de 10 à 15 ans de transformer Little Haiti en une zone d’activité attractive pour les entreprises créatives, celles de la tech mais aussi pour les touristes. Pour l’heure, le projet est encore en attente d’une première validation qui devrait intervenir le 27 septembre avant la validation finale dont la date est encore inconnue. 

 

Sources : miamiherald.com & miami.curbed.com & rentcafe.com

Articles similaires

En savoir plus