Appelez-nous

Les ventes en baisse de 26% à Vancouver grâce à la nouvelle taxe !

Les effets de la nouvelle taxe sur l’immobilier du Canada à Vancouver commence à se faire ressentir, témoignent les chiffres enregistrés par la Chambre Immobilière du Grand Vancouver en août dernier.

 

 

Immobilier au Canada, les ventes reculent de 26% à Vancouver…

Un peu plus d’un mois après l’instauration d’une taxe spéciale de 15% à destination des acheteurs étrangers sur l’immobilier de Vancouver par les autorités de Colombie Britannique, les chiffres sont éloquents. La mesure du gouvernement de la province qui entendait apaiser la frénésie d’achats de certains acquéreurs étrangers semble porter ses fruits puisqu’en août les transaction on baissé de 26% par rapport à l’an passé à la même époque. Néanmoins il faut rester prudent dans l’analyse de ces chiffres car l’impact pérenne de la mesure sur l’immobilier du Canada ne pourra en réalité être évalué qu’après plusieurs mois soulignait Dan Morrison, le président de la Chambre Immobilière du Grand Vancouver.

 

… mais des prix qui ne cessent d’augmenter…

D’autre part, si les ventes ont reculé les prix de l’immobilier de cette zone du Canada ont quant à eux continué de grimper rapidement. En août le prix de référence pour un bien immobilier à Vancouver (tout type confondu) était de $933 100CAD soit un peu plus de 632 900€, correspondant à une hausse de 31,4% par rapport à août 2015. Durant les 3 derniers mois les valeurs immobilières ont cru 4,9% dans la région du Grand Vancouver.

 

…et des inventaires toujours moins fournis

Les inventaires de biens disponibles à la vente sur le marché immobilier du Canada à Vancouver continuent également de s’amenuiser. En août dernier, le nombre de nouvelles propriétés sur les inventaires a chuté de de 18,1% par rapport à juillet 2015. Le nombre total de propriétés inscrites était de 8506 en août dernier, une baisse de 21,9% par rapport à l’an passé, et de 1,9% par rapport à juillet.

 

Source : affaires.lapresse.ca

En savoir plus