Appelez-nous

L'immobilier haut de gamme en plein essor au Québec

A Toronto ou Vancouver les prix de l'immobilier s'envolent. A côté de ces pôles très prisés, aux marchés concurrentiels, on trouve des villes telles que Québec et Montréal où les biens de luxe se développent rapidement à des prix beaucoup plus abordables.
 
Au Canada, l'immobilier attire de plus en plus, en témoigne l'importance démographique des investisseurs étrangers dans des villes telles que Toronto ou Vancouver où les prix s'envolent sous l'influence de la demande accrue de la part des acheteurs. A côté de ces pôles très prisés, aux marchés concurrentiels, on trouve des villes telles que Québec et Montréal où les prix de l'immobilier sont plus abordables. Ces métropoles, 2 à 3 fois moins chères, connaissent un véritable renouveau de leur marché haut de gamme. C'est sur cette opportunité que surfe un nombre croissant d'investisseurs voyant en ces villes québécoises l'occasion d'acquérir des biens de prestige à moindre coût.

 

L'immobilier de luxe, un essor sans précédent à Québec et Montréal 

 
Depuis maintenant un peu plus d'un an et demi, nous assistons à un regain sans précédent de vitalité du marché immobilier québécois. La raison ? Un dynamisme injecté par les ventes de biens immobiliers luxueux qui semblent avoir le vent en poupe à Québec et Montréal. Les transactions associées aux résidences haut de gamme boostent en effet le marché québécois, comme l'indique la hausse importante des ventes de biens de plus de 500,000 $CA (soit 339,351 €) enregistrée en 2015 par rapport à l'année 2014.
Si une croissance de 4% des ventes des biens de moins de 500,000 $CA était recensée par la FCIQ (Fédération des Chambres Immobilières du Québec) entre janvier et octobre 2015 par rapport à 2014, les transactions de plus de 500,000 $CA ont quant à elles augmenté de 16% sur cette même période. Ayant augmenté de 31%, ce sont les ventes de plus de 1,000,000 $CA (soit 678 702 €) qui ont le plus suscité l'intérêt des investisseurs. Cette tendance se poursuit à l'heure actuelle, positionnant l'immobilier haut de gamme comme un segment de marché en plein essor au Québec.
 


La maison unifamiliale haut de gamme, la préférée des acquéreurs 

 
Ce sont les maisons unifamiliales d'une valeur de 500,000 $CA et plus qui connaissent la faveur des investisseurs. Les ventes réalisées dans l'immobilier sur cette gamme de prix augmentent à un rythme soutenu dans la province du Québec (18% de croissance sur les 10 premiers mois de 2015). En comparaison le nombre de copropriétés achetées n'a augmenté que de 12% durant ce même intervalle de temps. La région de Montréal est la plus attractive en termes d'investissements dans l'immobilier et concentre la majorité des transactions réalisées sur les maisons unifamiliales haut de gamme. Ce type de ventes ne représentait en effet pas moins de 35% de l'ensemble des transactions réalisées dans la région montréalaise en 2015.
Cet engouement pour l'achat de maisons ou d'appartements haut de gamme au Québec s'explique par le contexte actuel d'investissement qui est très avantageux pour les acheteurs. Dollar très bas, fiscalité avantageuse, économie nationale forte, PIB en hausse et affluence des programmes neufs haut de gamme font du Québec une terre promise pour les investisseurs désireux de faire un bon placement immobilier.
 
Source : fciq.ca