Appelez-nous

Le marché immobilier américain va mieux !

Publié par Standard&Poors jeudi 12 décembre, le nombre de saisies immobilières a diminué de 15% en novembre par rapport à octobre. Cette variation est également de 37% par rapport à novembre 2012.

immobilier américain

Publié par Standard&Poors jeudi 12 décembre, le nombre de saisies immobilières a diminué de 15% en novembre par rapport à octobre. Cette variation est également de 37% par rapport à novembre 2012.

La publication de ces chiffres témoigne du rebond économique américain et du redressement du marché immobilier.

Pour autant, il est important de mettre en parallèle, le moratoire appliqué par Fannie Mae concernant la mise en pause des expulsions de propriétaires.

Cette annonce a rassuré plus de 10 000 propriétaires américains quant à l'avenir de leur résidence principale. L'entreprise, sous tutelle de l'Etat depuis un certain temps maintenant, a annoncé qu'elle accompagnera les propriétaires ayant manqué 3 loyers dans la renégociation de leur principal, de leur durée de remboursement ainsi que des taux d'intérêts appliqués. Néanmoins, le nombre de foreclosure continue de progresser dans certains Etats notamment, le Maryland, le Delaware, l'Oregon, le Connecticut, le Maine et l'Iowa.

Sur les 20 plus grosses villes américaines, seuls 3 ont affiché une augmentation de leur nombre de saisies immobilières à savoir : Baltimore (46%), Philadelphie (34%) et Washington (6%).

Enfin, la NAHB (national association of home builders) publiait le 4 décembre dernier une augmentation de la vente de biens neufs de 25% pour le mois d'octobre en variation annuelle corrigée des données saisonnières.

Finalement, le dernier indicateur représentatif de ce redressement du marché reste l'augmentation de la dette immobilière qui n'avait plus progressé depuis 2008.

 

Source : Standard&Poors, NAHB