Appelez-nous

L'impact des élections américaines sur l'immobilier aux USA

Outre Atlantique, il semblerait que le choix du futur président inquiète les acheteurs, plus réticents à investir dans l'immobilier aux USA en cette période que durant le reste de l'année.

En France, il est difficile de penser que les présidentielles puissent avoir une quelconque influence sur le marché du logement et ce, quels que soient les candidats en lice. Outre Atlantique au contraire, il semblerait que le choix du futur président inquiète les acheteurs, plus réticents à investir dans l'immobilier aux USA en cette période que durant le reste de l'année. C'est du moins ce que révèlent certaines études menées, mettant en lumière une baisse des ventes d'appartements et de maisons aux USA concomitante aux élections américaines.



Que craignent les investisseurs ?


Les Américains seraient plus hésitants à investir dans l'immobilier au moment des élections en raison du climat d'instabilité qu'elles génèrent. Les nouveaux axes politiques, les réformes et autres décisions qui accompagnent un changement de président participeraient à faire des élections américaines une période « à risques » pour les potentiels acheteurs. « En 25 ans de carrière, j'ai pu observer que, tous les 4 ans, au moment des présidentielles, les transactions immobilières chutaient sensiblement, » déclarait Kelly Moye, agent immobilier et porte-parole de la Colorado Association of Realtors. Et 2016 ne devrait pas déroger pas à la règle.
Pendant que certains temporisent à l'approche des élections américaines, d'autres au contraire s'empressent d'acheter à faibles taux d'intérêt. Les taux des crédits, sont en effet historiquement bas dans certains états des USA, alors que dans le même temps les économistes prévoient que les prix immobiliers continuent leur ascension. Ceci expliquerait la vague d'achats qui a précédée le début des primaires. « Je pense qu'il s'agit d'une très bonne période pour investir dans l'immobilier aux USA » confirmait Tim Harder, président du Colorado Mortgage Lenders Association, avant d'ajouter « Ce qui descend un jour est voué à remonter ».  

 

Quels seront les effets des élections américaines 2016 ?


S'il est trop tôt pour déterminer la mesure dans laquelle les élections présidentielles américaines de 2016 impacteront le marché immobilier aux USA, il est plus que probable que l'arrivée d'un nouveau chef d'état ait une influence sur le marché.
« Quel qu'il soit, le nouveau président, devra répondre à certaines questions relatives à l'immobilier aux USA. Quelle sera l'implication de l'état dans le financement du logement ? Les consommateurs auront-ils- accès à des prêts à des taux plus avantageux ? sont autant de thématiques qu'il lui faudra aborder», confiait Barry Zigas, directeur de la housing policy de la Consumer Federation of America, au Washington post.
En outre, la politique du nouveau président aura un rôle à jouer sur le marché du prêt hypothécaire. Il aura notamment à déterminer dans quelle mesure le marché immobilier peut continuer à être subdivisé par le gouvernement fédéral des USA. Il devra également statuer sur le fait de faciliter ou non l'accès au financement des logements, en revoyant les critères d'éligibilité au prêt et en décidant de réviser le montant de l'acompte nécessaire pour acheter une maison.
 
Sources :  thedenverchannel.com, Washington post,www.har.com