Appelez-nous

L’encadrement des loyers en vigueur dans plus de 400 nouvelles villes

Du nouveau concernant l’encadrement des loyers et cela ne devrait pas plaire à tout le monde. La ministre du Logement, Emmanuelle Cosse a déclaré qu’elle entendait élargir le dispositif d’encadrement des loyers à de nombreuses villes d’Ile-de-France. De quoi soulever un tôlé général chez les professionnels de l’immobilier et investisseurs français. Mais quel sera l’impact de cette décision sur l’investissement immobilier ?

Du nouveau concernant l’encadrement des loyers et cela ne devrait pas plaire à tout le monde. La ministre du Logement, Emmanuelle Cosse a déclaré qu’elle entendait élargir le dispositif d’encadrement des loyers à de nombreuses villes d’Ile-de-France. De quoi soulever un tôlé général chez les professionnels de l’immobilier et investisseurs français. Mais quel sera l’impact de cette décision sur l’investissement immobilier ?

 

 

Un dispositif étendu à 412 villes

Ce sont 412 communes d’Ile-de-France qui devraient d’ici 2 ans être concernées par le décision de la ministre, comme le confirme le décret passé ce 29 juin dernier. Cette mesure viserait à conférer aux ménages un pouvoir d’achat supplémentaire dans les quartiers et villes où les loyers flambent. Au total quelques 10 millions de franciliens seraient impactés par l’extension du dispositif. Les Hauts-de-Seine, le Val-de-Marne et la Seine-Saint-Denis et certaines zones du Val-d’Oise, de la Seine-et-Marne et de l’Essonne sont les principales aires touchées par l’Encadrement des loyers. Si cette annonce est une nouvelle positive pour les locataires qui se verront dotés de droits accrus et d’une stabilité assurée des loyers, certains économistes et experts craignent une plus grande frilosité des acheteurs à effectuer un investissement immobilier.

 

 

 

Le recul de l’investissement immobilier en région parisienne ?

De nombreux professionnels de l’immobilier en France dénoncent cette décision qui selon eux ne changerait pas la donne pour les locataires au vu de la stabilité générale des loyers constatée en Ile-de-France. Ils s’attendent en revanche à ce que ce type de mesure nuise aux investissements immobiliers dans la région, dissuadant certains investisseurs d’acheter en région parisienne où les prix sont de plus très élevés. En outre, certains dénoncent l’inconsistance la décision qui pour eux n’améliorerait en rien le pouvoir d’achat des particuliers, contrairement à la construction de nouveaux programmes qui quant à elle ne semble pas faire partie des mesures prises ou à venir. L’élargissement de l’encadrement des loyers entacherait la rentabilité locative des propriétaires, l’investissement immobilier et pourrait également constituer un frein à la construction de nouveaux programmes. L’ancien ministre du logement Marc-Philippe Daubresse évoquait également l’inefficacité de cette mesure qui ne serait pas, selon lui, la solution pour faire baisser le prix des loyers.

 

Source :www.franceinfo.fr