Appelez-nous

L'économie américaine dépasse les attentes des analystes

En ce début d'années 2013, les analystes portent un regard très positif sur la performance globale de l'économie américaine.

En ce début d'années 2013, les analystes portent un regard très positif sur la performance globale de l'économie américaine.  En Février, la vente au détail a battu toutes les estimations, le taux de chômage a diminué (7,7%) et la création d'emplois a été dynamique (236.000 emplois créés contre une moyenne de 205.000 sur les 4 derniers mois). La confiance des entreprises et ménages progresse. Les patrons ont des projets de recrutement malgré la hausse de la taxe sur les salaires et peuvent de nouveau dépenser et investir, tout comme les ménages. La part de revenu des Américains consacré au remboursement des dettes a diminué à 10,6%, un taux jamais atteint depuis 29 ans ! Ceux-ci consomment donc plus, ce qui contribue à la croissance. Si cette reprise, est notamment permise par la politique active de la Fed (qui achète pour $85 milliards d'obligations chaque mois pour maintenir des taux d'intérêt bas), les fondements de l'économie semblent s'assainir.

Mais malgré cet optimiste largement partagé, certains économistes craignent un ralentissement de l'activité dans le courant de l'année. Ces craintes reposent notamment sur la situation économique incertaine de l'Europe. Une diminution des exportations américaines à destination des pays européens est potentiellement à craindre. De plus, le gouvernement a annoncé en janvier une hausse de la taxe sur les salaires et une réduction des dépenses sociales, ce qui, accompagné d'une hausse du prix du carburant, peut affecter la dépense des ménages et la reprise naissante.

Source : www.floridarealtors.org