Appelez-nous

Investir en Floride : fleuron de l’immobilier aux Etats-Unis

Après la crise économique de 2007, le marché immobilier américain a connu une situation sans précédent, marquée par la chute de prix et des reventes nombreuses. Malgré une reprise de la croissance depuis 2012, investir en Floride permet non seulement de bénéficier de prix décotés mais également de situer son bien dans une région qui reste extrêmement attractive.

 

 

Des plus-values intéressantes pour l’immobilier aux Etats-Unis

La reprise de l’économie américaine permet de se positionner sur un marché immobilier haussier, à l’inverse de la France. Si les prix ont amorcé leur remontée, investir aujourd’hui demeure une excellente stratégie patrimoniale et financière. En effet les prix de l’immobilier aux Etats-Unis présentent toujours une décote par rapport à la tendance historique : environ -10 %, contre une surcote de 30 % pour la France.

 

Une économie dynamique en plein boom

Prisée pour son climat et ses plages, la Floride n’est plus uniquement une destination devacances. Des villes comme Miami, Fort Lauderdale ou encore Orlando attirent de plus en plus de sociétés dans des secteurs aussi variés que la biotech (10% des entreprises du secteur à l’échelle nationale sont implantées en Floride) ou les services financiers (351 000 emplois). Avec une population de plus de 20 millions d’habitants et un revenu moyen par habitant de plus de 44 000 dollars annuels, la Floride dispose représente un immense bassin d’emploi. Autre facteur encourageant pour investir dans l’immobilier aux Etats-Unis et plus particulièrement en Floride, le chômage y est d’ailleurs à son plus bas depuis 2010.

 

Attention au « mythe » de la location saisonnière

Si vous envisagez d’investir en Floride, attention toutefois au mythe de la location saisonnière. Si ce mode de location peut s’avérer intéressant sur le papier, il présente deux risques très importants. Premièrement, la quasi-totalité des immeubles en Floride interdisent la location de courte durée. Le minimum légal pour une location est généralement de 30 jours, voire de 6 mois, ce qui rend l’exercice difficile. Deuxièmement, les frais de gestion et de maintenance seront bien plus élevés que pour une location classique. Il faut compter entre 20% et 30% pour la gestion avec un risque supérieur de dégradation du bien avec des entrées et sorties fréquentes. Pour moins de risque pour votre investissement immobilier en Floride, privilégiez la location long terme qui peut offrir une excellente performance. Jusqu’à 6.5% net au nord de Nord de Miami à West Palm Beach par exemple.

 

Source de l'article : Franch Morning Miami

En savoir plus