Appelez-nous

Investir dans l’immobilier aux Etats-Unis : Dallas des logements plus grands liés à l'afflux de population

Une nouvelle étude publiée par LendingTree montre que les propriétés sont en moyenne plus grandes au Texas qu’ailleurs aux USA. Alors si vous souhaitez investir dans l’immobilier aux Etats-Unis et que vous aimez l’espace, le Texas devrait vous intéresser.

 

L’Etat aux surfaces habitables les plus vastes 

Austin, Houston et Dallas font partie des 10 villes américaines majeures présentant les biens immobiliers les plus grands aux USA. Houston se hisse en tête du classement avec des biens d’une taille médiane de 181m2. En seconde place on retrouve Atlanta avec une surface médiane de 178m2, en troisième place Washington D.C. avec 177m2, en quatrième position Dallas avec 173m2 et en cinquième position Austin avec légèrement moins de 173m2. Selon le Bureau de recensement américain, la taille médiane des nouvelles maisons construites au second trimestre était de 224m2. Pour LendingTree la croissance de la population du Texas et la taille en hausse des biens seraient liées. En plus d’avoir beaucoup d’espace, le Texas a vu sa population croître à un rythme soutenu enregistrant même la croissance démographique la plus forte du pays entre 2010 et 2016. Les maisons récentes étant généralement plus grandes que dans l’ancien, la croissance de population explique l’augmentation de la surface moyenne au Texas. Du côté des prix, pour ceux qui désireraient investir dans l’immobilier des Etats-Unis, à Dallas le mètre carré coûte $117. En comparaison, le prix du mètre carré est de $234 à Washington et seulement de $102 à Atlanta. 

 

Une solide croissance démographique

investir-immobilier-etats-unis-dallasChaque année la population du comté de la Dallas croît un peu plus. Le dernier recensement a montré que les Californiens constituaient la majeure part de cet afflux de population. Les habitants de Chicago sont les deuxièmes plus nombreux à venir s’installer à Dallas selon les données de la  U.S. Census Bureau’s migration map. A l’échelle nord texane ce sont aussi les Californiens qui arrivent le plus massivement, suivis par les habitants du comté de Cook dans l’Illinois et de ceux de Maricopa dans l’Arizona. Une économie fleurissante et diversifiée, un taux de croissance de l’emploi deux fois plus fort que la moyenne nationale, des coûts beaucoup moins élevés, et une absence d’impôt sur le revenu sont autant de facteurs qui expliquent cet attrait croissant pour le Texas. Par ailleurs les prix raisonnables des biens constituent également un élément qui séduit les ménages souhaitant investir dans l’immobilier aux Etats-Unis et devenir propriétaires.

Si le nord du Texas gagne de très nombreux résidents, il en perd également chaque année, mais à un rythme moins soutenu. La plupart d’entre-eux partent dans la région de Los Angeles. La seconde destination vers laquelle partent les Texans est Oklahoma City. 

Les trois villes texanes aux croissances démographiques les plus soutenues sont Prosper avec une hausse prodigieuse de 93,1% entre 2010 et 2016. En deuxième et troisième positions on retrouve Little Elm et Frisco avec des croissances démographiques respectives de 64,3% et 39,8% entre 2010 et 2016.

 

 

Sources : bizjournals.com & bizjournals.com

Articles similaires

En savoir plus