Appelez-nous

Investir aux Etats-Unis : ce que provoque la hausse des taux de la Fed

Le 16 décembre 2016, la Réserve fédérale américaine (Fed) a relevé son taux directeur de 25 points de base à 0,75 %. Une décision historique car il s'agit de la deuxième hausse depuis 10 ans, mais également une bonne nouvelle pour les épargnants qui souhaitent investir aux Etats-Unis.

 

 

Une hausse limitée mais historique

Cette hausse du taux directeur de la Fed est la première depuis un an et la deuxième en dix ans. En effet, après la crise financière de 2008, la banque centrale a mené une politique monétaire à taux zéro pendant près de sept ans pour permettre de relancer l'économie. La Fed avait prévenu qu'elle augmenterait les taux depuis un an, mais le comité de politique monétaire de la banque centrale a préféré attendre que tous les signaux soient au vert pour enclencher le cycle de hausse.

 

Une bonne nouvelle pour les épargnants, une légère hausse pour les emprunteurs.

La hausse des taux de la Réserve fédérale américaine est une bonne nouvelle pour les épargnants : elle va augmenter leurs rendements, quasi nuls depuis la crise financière. Mais la hausse des taux constitue une nouvelle mitigée pour les emprunteurs, puisque lorsque la Fed augmente ses taux directeurs, les banques augmentent le coût des crédits à un taux plus élevé que celui des intérêts payés aux épargnants. Ceux-ci ont tendance à augmenter de 0,25 point pendant l'année qui suit la décision de la Fed.

 

Source article : Tribune de Geneve

En savoir plus