Appelez-nous

Investir aux États-Unis : 6 secrets de chauffeurs de taxis new-yorkais

Saviez-vous que 50 000 chauffeurs de taxis sillonnent les rues de New-York au cours d’une année ? Eugene Salomon, auteur du livre « Confessions of a New York Taxi Driver » nous délivre des secrets de chauffeurs.

 

 

1 Des taxis jaune équipés d’un bouton secret

Un bouton est caché sous le tableau de bord pour appeler la voiture de patrouille la plus proche. Ce signal est utile en cas de vols, de passagers ne voulant pas payer, de dangers physiques, etc.

2 Ils sont prêts à faire la course

Une réelle compétition existe entre les nombreux taxis pour récupérer des clients

3 Sachez attirer leur attention !

Il vous suffit de brandir votre bras ou de l’agiter ! Si vos mains sont prises : pas d’hésitation, ayez recours à une autre partie de votre corps.

4 Certains passagers n’ont pas de destination précise

Une dame est rentrée dans le véhicule d’Eugene Salomon et lui a juste demandé de conduire. Il a déambulé durant une heure, puis il l’a ramené à son point de départ.

5 Ce que les chauffeurs détestent

Si vous envisagez d’investir aux États-Unis, à New-York, ne froissez pas vos chauffeurs de taxis.

Ils n’aiment pas :

-lorsque vous leur demandez de faire la cloison séparant le siège du chauffeur des sièges des passagers ;

-les clients ouvrant la porte arrière tout en continuant à discuter avec des amis;

-les touristes qui ne savent pas qu’il est courant de laisser un pourboire ;

-que les passagers leur suggèrent de rouler prudemment.

6 Ils s’arrêtent devant les statues

Eugene Salomon a tellement l’habitude de scanner les rues à la recherche d’un bras le sollicitant, qu’il s’est déjà arrêté devant une statue.

 

Source : MentalFlos

En savoir plus