Appelez-nous

Immobilier aux Etats-Unis : ce qu'il faut retenir de fin 2018

Hausse du taux de la Fed, prix médian, inventaires en hausse, voici les données qui auront marqué le marché immobilier des Etats-Unis fin 2018.

 

4

C’est le nombre de fois que la réserve fédérale des USA a augmenté son taux directeur en 2018. En décembre dernier la Fed a ainsi relevé d’un quart de point son taux directeur qui s’élève désormais à 2,50%. Cette dernière hausse de l’année 2018 était attendue compte tenu de la vigueur de l’économie et du marché de l’emploi des Etats-Unis enregistrée en cette fin d’année.

Selon les membres du Comité monétaire (FOMC) les relèvements du taux de la Fed devraient être moins nombreux en 2019. La croissance et l’inflation prévues pour 2019 ont été de leur côté revues à la baisse par le FOMC prévoyant respectivement +2,3% (au lieu de 2,5%) et +1,9%. Si les taux 2018 demeurent très bas, ils se situent néanmoins à leur plus haut niveau depuis 12 ans. La Banque Centrale avait en effet décidé durant les années suivant la crise financière de maintenir une politique de taux zéro.

 

222 800 dollars 

Il s’agit du prix médian de l’immobilier aux Etats-Unis enregistré en novembre 2018. Celui-ci a augmenté de 7,7% par rapport à 2017. Les marchés les plus chers connaissent pour leur part un ralentissement dans la croissance de leurs prix. A San Jose par exemple, les valeurs immobilières n’ont cru que de 11,2% en novembre (vs 20% sur les premiers mois de l'année). Si le prix médian de l’immobilier de San Jose (1,25 millions de dollars) est le plus haut des 35 marchés américains majeurs, la hausse des prix est quant à elle bien de deçà des 20% enregistrés durant les mois précédents.

 

257 700 dollars

C’est le prix de vente médian enregistré en novembre dans l’immobilier des Etats-Unis, soit +4,2% par rapport à l’année précédente et 81 mois consécutifs de hausse.

 

1,6 millions

Correspond au nombre de biens en vente sur le marché immobilier des Etats-Unis en novembre 2018. Au niveau national, l’inventaire continue d’augmenter avec +2% de biens en vente enregistrés en octobre et +0,4% en novembre par rapport à 2017 alors qu’il était en baisse depuis près de 4 ans. Néanmoins, le nombre actuel de biens en vente dans l’immobilier des Etats-Unis demeure bien inférieur à celui de 2014 qui en comptait 400 000 de plus.

 

43,2%

Représente la part des Américains qui versent un acompte de 20% lorsqu’ils achètent un bien immobilier aux Etats-Unis. Seuls 24,2% des acquéreurs doivent s’acquitter d’une somme équivalente ou inférieure à 5% de la valeur du bien lors d’un achat. Ce pourcentage est bien supérieur à Atlanta et Phoenix où respectivement 44,5% et 36,9% des acheteurs versent un acompte  inférieur ou égal à 5%. C’est également dans ces deux métropoles que le pourcentage d’acheteurs devant verser 20% du prix du bien au moment de la transaction y est le plus faible.

 

Sources : zillow.com & lemonde.fr

Articles similaires

En savoir plus