Appelez-nous

Investir dans l’immobilier aux Etats-Unis : les plus d’une maison unifamiliale

Vous désirez investir dans l’immobilier des Etats-Unis, mais vous ignorez vers quel type de bien vous tourner ? Tour d’horizon des avantages à investir dans une maison unifamiliale.

 

L’immobilier des Etats-Unis distingue généralement les townhouses des single family houses (maisons unifamiliales), qui, à la différence des premières possèdent généralement un jardin ou à défaut, une grande cour extérieure. 

 

Des prévisions positives sur le marché de la location

Si votre objectif est d’investir dans l’immobilier aux Etats-Unis pour effectuer un placement, les maisons unifamiliales peuvent s’avérer intéressantes. A l’heure actuelle, la demande de locations est très élevée et l’offre limitée, ce particulièrement pour les biens les plus abordables. On peut par ailleurs s’attendre à une hausse du prix des loyers de l’ordre de 5% à 7% courant 2019. 

Ce type d’investissement locatif pourrait bien surpasser le marché des actions en termes de rendements, celui-ci subissant actuellement les effets d’un ralentissement de l’économie nationale et de la crainte d’une potentielle récession. Investir dans l’immobilier des Etats-Unis dans une maison apparaît également plus sécurisant car même durant les années qui ont suivies la crise de 2008, ni les taux d’occupation, ni les loyers n’ont connu de recul.

 

L’emploi dynamise la location

Si les fondamentaux peuvent différer en fonction des marchés immobiliers, deux facteurs demeurent néanmoins déterminants quel que soit le marché en présence : l’emploi et le taux d’interêt des crédits. En règle générale, d’un faible taux de chômage découle un marché immobilier fort. Aujourd’hui le faible taux de chômage et les taux d’intérêt bas traduisent donc un environnement sain et un marché immobilier dynamique aux Etats-Unis.

Par ailleurs, la hausse des taux d’intérêt pourraient paradoxalement booster le marché locatif des maisons unifamiliales. Avec les prévisions de la Fed en faveur de deux nouvelles hausses du taux directeur, nombreux sont les potentiels acquéreurs américains qui pourraient privilégier une location à un achat car n’étant pas en mesure de faire face à des taux plus hauts.

 

Des nouveaux profils de locataires 

Si les taux d’interêt et la croissance de l’emploi jouent indéniablement un rôle positif sur le marché de la location, d’autres dynamiques sont également en jeu. De nos jours aux USA, louer une maison est en quelque sorte devenue une norme et trois profils typiques de locataires contribuent à accentuer ce phénomène.

Le premier profil est celui du locataire qui n’a pas les moyens financiers de devenir propriétaire. Le second, correspond aux personnes qui ne désirent pas acheter car souhaitent être flexibles. Le troisième profil regroupe quant à lui ceux qui pensent qu’il est encore préférable d’attendre quelques années que les prix redescendent avant d’investir dans l’immobilier des Etats-Unis.

D’autre part, les nouvelles générations n’ont pas le même attachement à la propriété que leurs parents et croulent souvent sous les dettes ce qui les oriente la plupart du temps vers la location. Néanmoins s’ils ne peuvent ou ne veulent acheter, quand ces jeunes couples avec enfants déménagent, ils aspirent bien souvent à passer d’un appartement à une maison avec jardin et un garage.

 

Source : money.usnews.com

Articles similaires

En savoir plus