Appelez-nous

Immobilier aux Etats-Unis : la hausse des prix la plus rapide depuis 2014

En septembre dernier, les prix de l’immobilier aux Etats-Unis ont connu leur plus prompte avancée depuis 3 ans avec une croissance nationale de 6,2%.

Le marché immobilier américain reprend de plus bel au troisième trimestre 2017. En septembre dernier, les prix de l’immobilier aux Etats-Unis ont connu leur plus prompte avancée depuis 3 ans selon les données de l’indice Case-Shiller. La promesse d’une année 2018 qui démarre fort…

 

Une croissance nationale des chiffre de l'immobilier aux Etats-Unis de 6,2% 

Le Case-Shiller U.S National Home Price Index qui analyse les prix de l’immobilier sur l’ensemble des Etats-Unis révèle qu’au cours des 12 derniers mois les valeurs immobilières ont flambé, atteignant les 6,2% de croissance à l’échelle nationale. Ce taux est le plus important jamais atteint depuis juin 2014. Il est aussi sensiblement plus haut qu’en août où il était alors de 5,9%.

L’index Case-Shiller 10-City Composite Home Price, mesurant  les variations de prix de l’immobilier aux Etats-Unis dans 10 aires métropolitaines américaines majeures, montre quant à lui une hausse des prix de 5,7% en septembre contre 5,2% le mois précédant, se rapprochant ainsi de son seuil le plus haut atteint en 2007. 

Par ailleurs, l’index 20-City Composite affiche une tendance similaire avec une progression des prix de l’immobilier aux Etats-Unis de 6,2% en septembre contre seulement 5,8% enregistrés en août .

« L’envolée des prix continue de s’accélérer dans tout le pays de la manière la plus prononcée depuis juin 2014 » déclarait David Blitzer, directeur et président du comité du S&P Dow Jones Indices. « Dans chacune des 20 villes servant à l’étude, les prix enregistrés y étaient sensiblement plus élevés que l’an dernier.»

A lire aussi:

Investir dans l'immobilier aux Etats-Unis, les conclusions de l'Urban Land Institute

Les zones enregistrant la plus forte activité

case-smiller-immobilier-usa« C’est encore une fois dans l’ouest des Etats-Unis que les avancées sont les plus marquées. Seattle (+ 12.90 %), Las Vegas (+ 9.01 %), San Diego(+ 8.17 %), et Portland (+7.31 %) font état des plus fortes hausses » avançait David Blitzer. 

Les plus faibles gains concernent quant à eux Atlanta (+ 5.43 %), New York(+ 5.15 %) , Miami(+ 4.97 %), Chicago(+3.90 %) et Washington(+ 3.12 %). 

Autre fait notable, 8 des 20 villes de l’étude ont dépassé leur seuil de prix maximal d’avant crise. 

« La plupart des indices économiques suggèrent que les prix immobiliers devraient continuer d’augmenter » affirmait David Blitzer. 

Les loyers et les prix d'achat avancent également, le ratio location/vente demeure pour sa part stable en 2017. 

Mensuellement, après ajustement saisonnier, les prix de septembre ont cru de 0,7% d’un point de vue national, de 0,6% dans l’index 10-City Composite, et de 0,5% dans l’index 20-City Composite. Par ailleurs, toutes les villes constitutives de l’index ont vu une hausse de leur prix.

A lire aussi: 

La Floride un paradis immobilier

Investir dans l’immobilier aux Etats-Unis, l’assurance d’un retour sur investissement 

L’économie américaine demeure forte. La croissance est au rendez-vous et la consommation interne augmente. Le taux de chômage est de 4,1%, et l’inflation de 2% .

La reprise économique qui s’opère depuis maintenant plusieurs années est un facteur positif si l’on souhaite investir dans l’immobilier aux Etats-Unis. Elle  permet de profiter d’un marché haussier, synonyme de plus-value à la revente.

 

Source: www.housingwire.com

 

 

En savoir plus