Appelez-nous

Immobilier aux États-Unis : l’élection de Donald Trump n’aura pas d’influence négative sur le marché

La secousse de l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis sera uniquement politique et n’entraînera pas de conséquence négative sur le marché immobilier, y compris dans les États du sud comme la Floride, selon les experts du secteur.

 

Un marché porté par les investisseurs étrangers

Selon l’institut Colliers International South Florida, le marché international de l’immobilier aux États-Unis, en particulier au sud de la Floride, a bénéficié de la contribution des investisseurs internationaux, dont les acheteurs sud-américains. A titre d’exemple, plus de la moitié des résidents du comté de Miami-Dade sont nés à l'étranger. Or le futur président Donald Trump a basé sa campagne sur le protectionnisme et ses déclarations sur les immigrants mexicains n'ont pas particulièrement été bien reçues en Amérique latine. Pour autant, le marché immobilier devrait continuer de prospérer, favorisant les investissements étrangers.

 

Les classes moyennes et supérieures valorisées dans l’investissement immobilier aux États-Unis

Les effets d’annonce concernant la politique d’immigration ne toucheront pas la partie de la population sud-américaine investissant massivement au sud de la Floride. Les classes moyennes et supérieures continueront d’obtenir des visas d'investissement. De plus, Donald Trump propose un allégement des impôts sur le revenu, ce qui pourrait encourager davantage de Sud-Américains à vivre en Floride. En tant que fin connaisseur du marché immobilier et de son impact sur l’économie globale du pays, le futur président des États-Unis utilisera plutôt l’immobilier comme un levier de croissance.

 

Source article South Florida Business Journal

En savoir plus