Appelez-nous

Immobilier à New York : Un projet 2 fois plus grand que l’Hudson Yards prévu à Red Hook

Une entreprise de construction et d’ingénierie internationale vient de proposer un projet mesurant plus de deux fois la taille de l’Hudson Yard. Les détails de cet ambitieux projet qui s'inscrit dans le cadre du développement immobilier de New York devraient être dévoilés aujourd’hui lors d’un événement spécial organisé par AECOM, l’entreprise à l’initiative de cette proposition.

 

Réahabilitation du quartier de Red Hook

Bien qu’en étant encore à la phase de proposition pour l’instant, le projet envisage la création de 45 000 nouveaux logements dans l’immobilier de New York sur la rive du quartier de Red Hook. La construction de ce nouveau géant de l’immobilier de New York s’accompagnerait de l’extension de la ligne 1 de train depuis son terminus actuel de South Ferry jusqu’au nouveau quartier créé, ainsi que de la création de 3 nouvelles stations de métro. AECOM, avec ce nouveau quartier, aurait également pour objectif d’améliorer les infrastructures et logements existants du quartier et d’y rendre l’immobilier de New York plus abordable dans cette zone. Les plans de construction d’AECOM prévoient la reconversion d’une zone sous-exploitée appartenant aux autorités portuaires de New York et de la ville de New Jersey, en une aire résidentielle et de vie. Ce sont les sites actuels de Red Hook Container Terminal mesurant près de 323 750m2  et une parcelle municipale située le long de Columbia Street que voudrait utiliser l’entreprise pour le développement de son projet. Celui-ci devrait permettre à l’immobilier de New York de proposer de nouvelles habitations à loyers modérés dans le quartier réhabilité de Red Hook Houses.

Un projet gigantestque

Au vu de l’extension des lignes de métro, AECOM envisage également la construction d’un nouveau tunnel traverserant la East River qui permettrait d’établir 3 nouvelles stations, la première au niveau du Container Terminal site, la seconde à Red Hook Houses, et une troisième qui devrait relier la ligne F et G au niveau de la Fourth Avenue.

Au regard de la multiplicité d’agences municipales à coordonner et du coût extrêmement élevé des travaux d’amélioration des infrastructures existantes, la société AECOM à d’ores et déjà informé ses interlocuteurs que le chantier serait complexe. La société a envisagé 3 scénarios possibles pour son projet titanesque, mais seul l'un d’entre eux permettrait de financer, outre les logements, l’aménagement des nouvelles stations de métro. Ce scénario nécessiterait 4,2millions de mètre carrés et permettrait à la ville de générer environ $130 millions de revenus annuels.

Encore hypothétique, ce projet immobilier de New York devrait connaître une avancée majeure aujourd’hui à l’issue de sa présentation auprès des acteurs concernés.

 

Source : curbed.com

En savoir plus