Appelez-nous

Immobilier à Miami : des ventes en hausse de 11.3% en juin !

Les ventes des maisons ont augmenté de plus 11% le mois dernier dans le grand Miami. Des chiffres révélateurs de la santé de la ville pourtant plus de 5 fois moins chère que de nombreuses métropoles mondiales.

 

 

L’immobilier à Miami, des ventes qui ne cessent de croître

Le dernier rapport de la Miami Association of Realtors montre qu’au mois de juin dernier les ventes de maison ont augmenté de 11,3%, et les prix médians de ce type de bien ont augmenté pour le 55ème mois consécutif. L’augmentation du volume de ventes de maisons dans le Grand Miami et à Key Biscayne témoigne d’un marché immobilier sein. Les transactions liées à des maisons sont en hausse depuis 6 mois et Miami fait face à une demande soutenue à la fois en maisons et en condominiums.

En juin, le prix médian des maisons (hors propriété en construction) était en hausse de 12,5% atteignant les $315 000 (287 007€) selon cette même étude. Le prix médian des condominiums (hors programme en construction) s’est également élevé de 7,3%, il est actuellement de $220 000 (200 450€). Sur 59 des 61 derniers mois, les condominiums ont pris en valeur à Miami.  En dépit d’une augmentation certaine des prix de l’immobilier à Miami et dans son ère directe, le niveau des prix demeure identique à celui de 2004, offrant des opportunités d’achats exceptionnelles aux investisseurs. Miami reste en effectivement beaucoup moins onéreuse que de nombreuses grandes métropoles mondiales. En moyenne un appartement de 120 m2 coûte dans la zone regroupant Miami, Fort Lauderdale et Miami Beach, 136 575€ alors qu’une même surface vaudra 875 275€ à Londres, 707 248€ à Tokyo, ou encore 1 458 255€ à New York par exemple.

Aperçu National

D’un point de vue national les ventes de maisons ont également cru mais dans une moindre mesure. Celles-ci ont augmenté de 1,1% en juin 2016 par rapport à mai 2016 selon l’étude de la Miami Association of Realtors. Sur un an la hausse des transactions s’élève à 3,0% (par rapport à juin 2015) et est la plusforte enregistrée aux Etats-Unis depuis février 2007.

En Floride cette fois-ci, le mois dernier le nombre de ventes de maisons se portait à 27 086, volume légèrement plus haut que celui de l’an dernier (+0,4%) à la même période. Les ventes de condominiums a quant à elle reculé par rapport à l’année passée. On comptabilisait 10 506 condominiums vendus le mois dernier, 2,6% de moins qu’en juin 2015.

 

Source : www.worldpropertyjournal.com