Appelez-nous

Hausse rapide du prix des locations aux USA

Le prix des loyers aux Etats-Unis connait actuellement une hausse très rapide alors que le marché permet toujours de trouver des opportunités plus qu'intéressantes. Pour ceux et celles qui désireraient investir dans l'immobilier aux USA le vent est donc en votre faveur…


 





Le prix des loyers aux Etats-Unis connait une hausse très rapide actuellement alors que le marché permet toujours de trouver des opportunités plus qu'intéressantes. Pour ceux et celles qui désireraient investir dans l'immobilier aux USA le vent est donc en votre faveur…
 


 

4% de hausse sur un an !

Si les prix de la nourriture, de l'habillement et des transports ont augmenté doucement l'année passée, les loyers connaissent quant à eux une hausse fulgurante cette année. Cette tendance a été confirmée par le rapport gouvernemental mensuel « consumer price index » qui évalue l'évolution du coût de la vie par catégories. Pour le deuxième mois consécutif, la hausse des loyers (sur une base annuelle) frise les 4%, un chiffre près de quatre fois supérieur au taux d'inflation qui était de 1% sur les 12 derniers mois.
 

 

Des ménages incapables d'investir dans un bien immobilier aux USA

La hausse des loyers a légèrement ralenti ces derniers mois, mais le schéma que suit le cours des loyers sur le marché immobilier aux USA semble toutefois se poursuivre. Cette évolution est entre autres due au fait qu'au cours des 4 dernières années l'accès à la propriété se soit dégradé pour de nombreux locataires américains aux revenus modestes. En cause, un marché immobilier « entrée de gamme » moins abordable qu'auparavant empêchant les ménages modestes d'investir dans un bien immobilier aux USA. Ce, en dépit d'un marché immobilier US qui présente des opportunités d'achats bien plus avantageuses que par le passé dans de nombreuses villes.  Au cours des 4 dernières années alors que le nombre de maisons aux valeurs moyennes et supérieures présentes sur le marché augmentait, celui des maisons « entrée de gamme » chutait de 44%.  Cette réduction progressive des inventaires pour ce type de biens immobiliers a eu pour conséquence l'augmentation du prix d'achat des biens immobiliers « entrée de gamme » (celui-ci a augmenté de plus de 30% depuis 2012), et une incapacité grandissante des acheteurs des classes modestes et moyennes à investir dans l'immobilier aux USA.  C'est la raison pour laquelle le taux de propriétaires immobiliers qui a connu un pic en 2004 à 69,2% a depuis chuté avec la crise de l'immobilier en 2007 et stagne aujourd'hui aux alentours de de 63,5%. De cette incapacité d'investir dans l'immobilier aux USA résultent la demande croissante en locations immobilières et l'augmentation du prix des loyers que l'on connait actuellement.
 




Source : www.cnbc.com