Appelez-nous

Hausse des prix de l'immobilier aux USA : Etat par Etat

Les économistes prévoient une hausse de 3.2% des prix de l'immobilier américain au niveau national d'ici un an. Qu'en est-il de l'évolution des prix de l'immobilier état par état ?

Comme indiqué dans notre dernier article sur le marché publié le 30 octobre, l'immobilier américain va bien. De nombreux indicateurs sont au beau fixe et devraient continuer de l'être en 2016 : hausse des prix, des reventes de logements et donc du moral des promoteurs.


D'après l'Association Nationale des Agents Immobilier des Etats-Unis, sur les 12 prochains mois, les prix de l'immobilier devraient augmenter en moyenne sur l'ensemble du pays de + 3.2%. Afin d'avoir une vision plus précise de cette perspective de hausse des prix, lemagazine Realtor nous propose des prévisions d'évolution état par état.

L'immobilier aux USA : Etat par Etat


D'après la perspective illustrée dans cette carte, l'ensemble des états américains vont à priori voir le prix médian de leurs logements augmenter sous 12 mois. Plus en détails, 28 états sont concernés par une hausse de 2% à 3%, 18 états de 3% à 4% tels que le Tennessee ou la Géorgie, et 3 états sont concernés par une hausse de 4% à 5%.


La Floride est l'unique état qui pourrait voir son prix médian augmenter de plus de 5% d'ici 12 mois. Cela n'a rien d'étonnant lorsqu'on sait qu'entre 2014 et 2015, les prix de l'immobilier en Floride ont évolué de 7.4%, soit 1.3 point de plus que le niveau national. Notons tout de même que d'après Standard and Poor's, l'immobilier en Floride est loin d'avoir retrouvé ses prix d'avant crise.


Si l'on compare avec la France, les prix de l'immobilier dans des villes telles que Paris, Lyon ou Bordeaux ont baissé de 0.1% à 0.9% au mois d'octobre. L'immobilier stagne depuis plusieurs mois au niveau national et depuis le début de l'année, certaines villes sont même concernées par des baisses inquiétantes avec 3.7% par exemple, à Strasbourg au 3e trimestre de l'année 2015.


Comme en témoignent ces statistiques sur l'immobilier américain, les investisseurs bénéficient d'une fenêtre permettant encore d'envisager de belles perspectives de plus-value. De plus, à l'échelle nationale, le taux de propriétaires est à son niveau le plus bas depuis 1990. Dans ce contexte, investir dans l'immobilier aux Etats-Unis est une réelle opportunité.

 

Sources : Realtor