Appelez-nous

Fiscalité en hausse sur les plus-values immobilières en France

Le gouvernement a déposé un amendement au projet de loi de finances afin de surtaxer les plus-values supérieures à 100 000 euros sur les résidences secondaires.

Le gouvernement a déposé un amendement au projet de loi de finances afin de surtaxer les plus-values supérieures à 100 000 euros sur les résidences secondaires.

Le durcissement de la fiscalité sur l'investissement locatif continue avec cette surtaxe qui, si elle est votée, devrait entrer en vigueur en 2014.

Aujourd'hui taxées à 19%, auxquels s'ajoutent les contributions sociales (15,5%) soit un total de 34,5%. Avec l'amendement déposé, la part des plus-values de cessions supérieures à 100 000 euros se verront surtaxées de 3% et 5% au-delà de 150 000 euros.

Ainsi une plus-value de 160.000 euros sera imposée à 19% entre 0 et 100.000 euros, puis à 22% entre 100.000 et 150.000 euros et à 24% entre 150.000 et 160.000 euros.

Retrouver l'un des nombreux articles sur ce sujet sur le Figaro : "Les plus-values immobilières davantage taxées"