Appelez-nous

De plus en plus de propriétaires en situation de "positive home equity"

Nous l'avons déjà évoqué, un lien existe entre le marché de l'immobilier et la situation économique d'un pays. Lorsque le marché immobilier se porte bien, c'est toute l'économie qui en profite

Nous l'avons déjà évoqué, un lien existe entre le marché de l'immobilier et la situation économique d'un pays. Lorsque le marché immobilier se porte bien, c'est toute l'économie qui en profite. Aux USA, la hausse de la valeur des biens immobiliers (reprise du « home equity ») est favorable à l'économie. En effet, de plus en plus de ménages sont en « positive equity », ce qui signifie que la valeur de leur bien couvre de nouveau leurs dettes sur ce bien.

Le pourcentage de biens dont les propriétaires sont en situation de "negative equity" est passé de 25,2 % en 2011 à 21,5 % en 2012.  Les ménages sont donc plus confiants. Ils peuvent de nouveau consommer et emprunter ce qui booste l'économie américaine. Le nombre de biens « underwater » (bien dont la valeur est inférieure au montant des dettes sur ce bien) est en chute : -1,7 millions au 4ème trimestre de l'année 2012 en comparaison du 4ème trimestre de l'année 2011 !

Des conséquences positives en découlent : une hausse de la consommation, une hausse des crédits ou encore une hausse du nombre de biens immobiliers disponibles sur le marché. De belles perspectives pour l'économie américaine dont la reprise se confirme.

 

Source : http://www.floridarealtors.org/