Appelez-nous

Les expatriés français et le plateau du Mont Royal

Le quartier du Plateau, choix d'expatriation pour bon nombre de français.


                                                                                                   


Les expatriés français et le plateau du Mont-Royal.
 
Cet arrondissement, appelé « le Plateau » par ses habitants doit son nom à sa situation géographique en haut de la terrasse de la rue Sherbrooke.

Cet ancien quartier populaire compte aujourd'hui 100 400 habitants répartis sur une superficie de 8.1km2. Il s'agit du quartier le plus peuplé de Montréal, il constituerait la sixième ville du pays s'il devait être une municipalité.

En 1792, Montréal s'agrandit et établit ses frontières au-delà des fortifications, après le Mont Royal. Au nord, Le Faubourg Saint-Laurent devient le principal axe de développement et intègre le plateau aux quartiers de Montréal. Jusqu'en 1900, le plateau du Mont-Royal était un arrondissement ouvrier. Il a été peu à peu déserté au profit d'une population cosmopolite, de confession juive ou protestante. Le boulevard Saint-Laurent va marquer la frontière linguistique entre les anglophones à l'ouest et les francophones à l'est. En 1943, l'installation de l'Université de Montréal sur le Plateau motive l'emménagement de la bourgeoisie dans le quartier. L'après-guerre est propice à l'installation d'immigrés d'origines juive, grecque, portugaise ou encore vietnamienne.

Depuis 1980 le quartier se gentrifie: il se transforme en un lieu branché, cher aux intellectuels et artistes. Il attire la classe moyenne aisée, cultivée et désireuse de s'établir dans un quartier qui cultive l'art de vivre, « l'art des petits riens ». C'est aussi dans ce quartier que l'on trouve le plus de français à Montréal, au grand damne des québécois parfois.

En effet le Plateau est devenu l'endroit de villégiature préféré des français, les poutines y sont au foie gras et les sacs à dos y sont des Quetchua. 28% des 100 000 expatriés français vivant à Montréal sont installés dans le quartier pour sa qualité de vie. En 2004, l'organisme new-yorkais Project for Public Spaces a élu le Plateau comme l'un des 20 endroits nord-américains qui offre la meilleure qualité de vie. Il offre, il est vrai, de nombreux atouts : 3 stations de métro le desservent, une réputation positive de par sa population dite « branchée », une variété architecturale attrayante. Il a également été proclamé l'endroit le plus créatif du Canada en 2005 par une étude du groupe Hill Stratégie Recherche grâce à sa concentration d'artiste (la plus élevé du Canada) et sa multitude d'établissements culturels : galeries d'art, théâtres, école de musique ou de danse, maison de la culture, etc…

Il fait donc bon vivre au Plateau. 

EXEMPLE DE BIENS SUR LE PLATEAU MONT- ROYALE




Loft avec un grand balcon à Montréal !

226 656 €
$332,000 CAD

VOIR LE BIEN


 



Un Quadruplex dans la ville de Montréal !

570 055€ 
$835,000 CAD

VOIR LE BIEN