Appelez-nous

Achat aux USA : les 5 pièges dans lesquels il ne faut pas tomber

De nombreux éléments sont à prendre en compte lors de l'achat d'un bien aux USA. Voici quelques conseils pour réaliser son investissement en toute sérénité.

La reprise de l'économie, les prix bas ou encore la fiscalité favorable ont entrainé la création de nombreuses sociétés spécialisées sur le marché porteur de l'immobilier aux USA. Aujourd'hui beaucoup d'entre elles proposent des opportunités d'investissement qui, sur le papier, paraissent très, voire trop séduisantes. Quels sont les pièges à éviter et les informations auxquelles se fier ou non?


Achat aux USA : les pièges    Un bien inférieur à 30 000 € est-il qualitatif ?

Un ticket d'entrée faible n'est pas toujours synonyme de bon investissement. Si le prix est très bas c'est qu'il y a une raison. Cela peut effectivement être une formidable opportunité ou tout simplement un bien peu qualitatif. De quand date date le bien ? Est-il rénové et si oui dans quel mesure ? Des travaux sont-ils encore nécessaires après l'achat ? Dans quelle zone est-il situé ? Quel sera le profil des locataires potentiels ? Autant de questions pertinentes à se poser pour analyser l'ensemble des caractéristiques du produit proposé.

 

  Pourquoi se méfier à l'annonce de hauts rendements garantis ?

Tout d'abord, l'analyse du calcul du rendement est indispensable. Un taux de rendement révélateur de la qualité de l'investissement est net avant impôt et calculé après soustraction de l'ensemble des charges (frais de gestion, taxes foncières, assurance, etc.).
De plus, la notion de garantie est à regarder de près. Ce type d'affirmation cache le plus souvent un piège et est révélateur d'un manque de sérieux.  Historiquement, l'immobilier résidentiel peut difficilement offrir des rendements locatifs supérieurs à 15%.

 

  Qu'est-ce qu'une ville propice à l'investissement immobilier aux USA ?

La zone d'investissement est également un élément majeur de l'achat d'un bien aux USA. Une zone dynamique et en évolution est à privilégier. Il est alors recommandé de se baser sur des critères économiques et démographiques tels que la demande locative, les perspectives de plus-value, la hausse de la population ou encore le taux de chômage.

 

  S'assurer de ce que comprend l'accompagnement

« Assistance totale », « accompagnement complet durant le processus d'acquisition », … c'est attirant mais qu'est-ce que cela comprend ?  La durée de l'accompagnement ainsi que les spécificités de celui-ci durant les différentes étapes du processus d'achat doivent être précisées. En effet, un accompagnement de qualité sera l'un des éléments clefs de la réussite de votre investissement.

Il est très fréquent de voir des investisseurs abandonnés après l'étape d'acquisition. Hors, les étapes post-acquisition telles que la fiscalité, la mise en conformité administrative ou la gestion locative sont toutes aussi importantes.Dans ce contexte, il est nécessaire de travailler avec des intermédiaires ainsi qu'avec des gestionnaires locatifs fiables et compétents afin d'acheter un bien aux USA en tout sérénité.

 

  S'interroger sur la rémunération de son intermédiaire

Personne ne travaille gratuitement, il est donc peu probable qu'une société ne se rémunère pas lors de la vente d'un bien. La seule différence est la façon de l'annoncer, certains sont transparents et affichent leurs honoraires quand d'autres l'impactent sur le prix du bien avec bien souvent une opacité certaine.  Un intermédiaire transparent vous permettra de vous inscrire dans une relation de confiance et sur la durée.